Réseau national de mesures de la radioactivité de l'environnement
Autorité de Sûreté Nucléaire Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire

GSIEN - Groupement des scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire

Le Groupement des scientifiques pour l’information sur l’énergie nucléaire (GSIEN) est une association loi 1901 créée le 15 décembre 1975. Ce groupement de scientifiques indépendants diffuse, par l’intermédiaire de son journal "La Gazette Nucléaire" (site internet http://gazettenucleaire.org/ resoso...) de l’information sur les nombreuses questions que soulève le développement de l’industrie nucléaire en France.

Lors de l’accident de Three Miles Island (1979) ce groupe est intervenu dans le cadre de la première instance destinée à informer les populations (Conseil de l’Information sur l’énergie électronucléaire). A la suite de l’accident de Tchernobyl, il a été abondamment sollicité par la presse et les médias. Les compétences pluridisciplinaires du GSIEN sont largement reconnues puisque plusieurs de ses membres participent à des expertises de projets nucléaires en France et à l’étranger.

Outre l’édition de plusieurs livres, le GSIEN a publié plus de 200 dossiers scientifiques dans sa revue "la Gazette Nucléaire". Le GSIEN effectue de nombreuses interventions devant les organismes officiels ainsi que des conférences pour tous les publics (lycéens, universitaires, citoyens près des sites,..). A la demande des Commissions locales d’Informations, le GSIEN réalise des expertises (exemple : visites décennales des réacteurs de Fessenheim 1 et 2 en 1999 et 2000, de Blayais 1 en 2003 et de Golfech 2 en 2004). En 2009, toujours à la demande de la CLIS de Fessenheim, le GSIEN réalise le suivi de la Visite Décennale 3 de Fessenheim 1.

Des membres du GSIEN ont également participé :

  • aux travaux du Comité scientifique chargé de suivre l’étude radioécologique du site minier de Saint Priest la Prugne (site Bois Noirs-Limouzat) (1984-85 puis 1994-2004).
  • aux travaux du Groupe Radioécologie du Nord Cotentin (GRNC), et notamment à l’estimation des niveaux d’exposition aux rayonnements ionisants et des risques de leucémies associées pour les enfants de 0 à 25 ans du Nord-Cotentin.
  • aux travaux de l’Association des Commissions Locales d’Information (ANCLI) et dans ce cadre au Haut Comité pour la transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire (HCTISN) comme membre du collège ANCLI et CLI.

Des membres du GSIEN (un titulaire et son suppléant) sont présents au sein du comité de pilotage en tant représentants des organismes mentionnés au point 3°) du II de l’article R.1333-11 du code de la santé publique, désignés par la décision n°2008-DC-00116 du 4 novembre 2008 de l’Autorité de sûreté nucléaire.

http://gazettenucleaire.org/~resoso...